Maitre NOCQUET suite - AIKIDO BONSON SAINT ETIENNE

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Maitre NOCQUET suite

Maitre NOCQUET



Au début des années 60, NOCQUET accueille les Maîtres NORO et TAMURA, tous deux envoyés par l’Aïkikaï pour développer l'aïkido en Europe.
Le 12 avril 1962, Aritomo MURASHIGE lui remet le diplôme de 5ème dan calligraphié par Morihei UESHIBA, et lui confère le titre de Représentant Général de l'Aïkikaï pour la France.
Juin 1972, NOCQUET Senseï, aidé de plusieurs professeurs étrangers, crée à Fribourg l'Union Européenne d’Aïkido (UEA). Plus haut gradé européen d'aïkido, il est logiquement nommé président et directeur technique de cette organisation regroupant l'Allemagne, l'Italie, la Belgique, la Suisse et la France.
En parallèle, il continue de donner des cours à l'Union Nationale des Parachutistes, à la Police Nationale ainsi qu'à l'École Militaire de Saint-Maixent.
Le Ministère de la Jeunesse et des Sports lui demande de participer aux travaux de la commission consultative pour la création du diplôme d'État de professeur d'aïkido. Durant plusieurs années, Maître NOCQUET donne des Conférences en France et en Europe sur l'esprit de non-violence, en développant l'esprit d'entraide et d'amitié internationale.
En 1973 il participe, au sein du conseil supérieur de l’Aïkido à la mise en place d’un programme commun d’enseignement qui sera en fait la méthode unique d’Aïkido enseignée à l’Aïkikaï So Hombu à Tokyo.
Il est nommé 7ème dan par Hirokazu KOBAYASHI le 6 juillet 1973.
En 1975, il publie un livre intitulé "Maître Morihei UESHIBA, Présence et Message" dans lequel paraissent 80 photographies inédites du Fondateur, du Doshu kisshomaru UESHIBA et de Koichi TOHEI.
En mai 1976, il participe à la création de la Fédération Internationale d’Aïkido (FIA). En 1978, il fait partie des 4 experts techniques (avec A. FLOQUET, H. MOCHIZUKI et N. TAMURA) au sein du groupe qui travaille sur les grades, les jurys d’examens et les brevets d’Etat.
10 juillet 1982, André NOCQUET, président de l'Union Européenne d'Aïkido, est nommé Chevalier de l'Ordre National du Mérite, pour les services exceptionnels rendus au Ministère de la Jeunesse et des Sports.
En 1985, il est nommé 8ème dan d'aïkido. Le groupe de Maître NOCQUET (futur GHAAN) rejoint alors la FFLAB (Fédération française libre d’Aïkido et de budo) dont Maître TAMURA est le responsable technique. En 1988, le GHAAN (Groupe historique Aïkido André Nocquet) est créé au sein de la FFAB (ex FFLAB) ce qui lui permet d’enseigner en toute liberté.
2 avril 1990, il fait remettre au Doshu, par l'Ambassadeur de France à Tokyo, la Médaille d'Or de la jeunesse et des Sports, en témoignage de dévouement au Maître disparu.
NOCQUET Senseï est élévé à la dignité de Chevalier de la Légion d'Honneur le 2 avril 1994.
Il crée en 1997 un collège de quatre 6ème dan pour pérenniser son enseignement. Celui-ci est composé de Hervé DIZIEN  , Claude GENTIL  , Claude CEBILLE   et Jo CARDOT.
21 mars 1998, il préside à Poitiers un stage réunissant quatre générations d'élèves européens !
Profondément marqué par la vision spirituelle de Maître UESHIBA, il est l'auteur de plusieurs ouvrages : "Morihei Ueshiba Présence et Message", publié en 1975 et réédité en 1987, "Le Coeur-Epée" publié en 1991 et "Zen et Aïki ne font qu'un" publié en 1995.
 
 André NOCQUET nous quitte le 12 mars 1999, à l'âge de 85 ans
STAGE ANNEE 90 partie 2
STAGE ANNEE 90 partie 4
STAGE ANNEE 90 partie 3
STAGE ANNEE 90 partie 1

MAITRE  A.NOCQUET - VIDEO PREPARATION BERCY -CLUB ATHEON

 
Copyright 2016. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu